affirmativement


affirmativement

affirmativement [ afirmativmɑ̃ ] adv.
• v. 1460; de affirmatif
1Vieilli D'une manière affirmative, dogmatique, avec assurance. « J'ai parlé trop affirmativement » (Voltaire).
2Par l'affirmative, en disant oui. Il a répondu affirmativement.
⊗ CONTR. Négativement.

affirmativement adverbe De façon affirmative : Répondre affirmativement.affirmativement (synonymes) adverbe De façon affirmative
Synonymes :
Contraires :
- négativement

affirmativement
adv. D'une manière affirmative.

⇒AFFIRMATIVEMENT, adv.
[Ordin. avec un verbe ou une loc. verbale signifiant « convaincre », « dire », « répondre », etc.; plus rarement « raisonner »] D'une manière affirmative (parfois avec une assurance excessive) :
A.— En gén. :
1. Il y a une force d'erreur qui contraint au silence, comme la force de vérité :l'une et l'autre, poussées au dernier degré, emportent conviction, la première négativement, la seconde affirmativement. Ainsi, lorsqu'on entend soutenir que le christianisme est l'ennemi des arts, on demeure muet d'étonnement, car à l'instant même on ne peut s'empêcher de se rappeler Michel-Ange, Raphaël, ...
F.-R. DE CHATEAUBRIAND, Génie du Christianisme, t. 2, 1803, p. 9.
2. Ce n'est qu'une hypothèse, mais elle est vraisemblable. Sans nous prononcer plus affirmativement sur ce point, poursuivons notre récit.
A. FRANCE, Le Petit Pierre, 1918, p. 171.
B.— Emplois plus techn.
1. GRAMMAIRE :
3. Oui équivaut à une proposition par laquelle on répond affirmativement à une interrogation non accompagnée de la négation (...) : Viendrez-vous? — Oui. — Vous l'avez vu? — Oui. Il peut arriver que oui serve à confirmer une proposition négative...
GREV. 1964, § 868, p. 839.
2. LOG., RELIG., SC., etc. :
4. Ils sont étranges, vos docteurs, de parler des affaires du ciel, comme s'ils étoient conseillers d'état en ce pays-là, et de débiter les secrets de Jésus-Christ, comme s'ils étoient ses confidents. Ils en pensent dire des nouvelles aussi assurées et les disent aussi affirmativement que s'ils avoient dormi dans son sein avec saint Jean... À votre avis ne se moque-t-on point là-haut de leur empressement et de leur procès?
Ch.-A. SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 2, 1842, p. 70.
5. Avec un point de départ hypothétique ou théorique, il faut toujours raisonner dubitativement ou par induction. Les biologues systématiques sont ceux qui raisonnent comme les mathématiciens, c'est-à-dire affirmativement ou par déduction, en regardant comme vraies les théories qui ne le sont pas et qui ne peuvent pas l'être à cause de la complexité des phénomènes.
C. BERNARD, Principes de médecine expérimentale, 1878, p. 214.
6. L'objet de la connaissance est un immense développement dont les sciences cosmologiques nous donnent les premiers anneaux perceptibles, dont l'histoire proprement dite nous montre les derniers aboutissants. Comme Hegel, j'avais le tort d'attribuer trop affirmativement à l'humanité un rôle central dans l'univers. Il se peut que tout le développement humain n'ait pas plus de conséquence que la mousse ou le lichen dont s'entoure toute surface humectée. Pour nous, cependant, l'histoire de l'homme garde sa primauté, puisque l'humanité seule, autant que nous savons, crée la conscience de l'univers.
E. RENAN, L'Avenir de la science, préf., 1890, p. XIII.
7. La qualité ineffable de l'expérience immédiate est réduite au cours de la dialectique par laquelle l'objet se constitue. Une dialectique de ce type est-elle possible ici? Répondre affirmativement à cette question, c'est dire que des jugements vrais sont possibles sur Dieu (il ne faut jamais oublier que vrai et faux sont des qualificatifs qui s'appliquent essentiellement à une réponse, selon qu'elle a ou non cours auprès de juges supposés parfaitement compétents). Répondre négativement, ce n'est pas forcément dire que Dieu n'est pas; il faut seulement chercher de quelle manière il peut encore être affirmé à ce stade.
G. MARCEL, Journal métaphysique, 1920, p. 254.
3. PROCÉDURE JUDICIAIRE :
8. ... passons dans la salle de délibération, ordonna le président. Au bout d'un quart d'heure, la cour rentra en séance : le jury ayant répondu affirmativement à toutes les questions posées, le président fit lecture de la sentence, qui condamnait Apolline à la peine capitale.
P. BOREL, Champavert, Monsieur de l'Argentière, l'accusateur, 1833, p. 35.
9. ... Quesnay de Beaurepaire a porté lui-même son livre à Sarrut, qui est au Palais l'avocat général le plus considérable et le plus considéré, en lui demandant de lire le livre et de lui dire, le lendemain, s'il était prêt à soutenir l'accusation « avec la plus grande énergie » et que Sarrut lui a répondu affirmativement, et que cette acceptation est très mauvaise pour lui.
E. et J. DE GONCOURT, Journal, 29 déc. 1889, p. 1092.
Rem. 1. Affirmativement est un terme relativement rare, parfois péj. sous la plume de critiques (ex. 4, 5, 6). 2. Syntagmes fréq. attribuer, dire, se prononcer, raisonner, répondre. 3. Assoc. paradigm. a) (Quasi-)synon. assuré, dogmatiquement, exactement, oui, positivement, systématique, vrai; b) (Quasi-)anton. dubitativement, faux, hypothétique, négatif, négativement. 4. Subst. fréquemment associés : acceptation, assurance, connaissance, conviction, délibération, énergie, erreur, force, hypothèse, interrogation, jugement, négation, proposition, question, réponse, sentence, vérité.
Prononc. ET ORTH. :[]. FÉR. 1768 et FÉR. Crit. t. 1 1787 font remarquer que la 4e syllabe est longue. Enq. ://.
Étymol. ET HIST. — XIVe s. [dat. d'apr. DG] « fermement » (Renaut de Montauban, Ars., f° 141 v° ds GDF. Compl. :Et si affirmativement regarda Maulgis qu'il eut auques paour de son corps) emploi isolé; 1656 « d'une manière affirmative » (PASCAL, Prov. 2 ds DG :Il lui déclare affirmativement que ses forces sont suffisantes pour faire son voyage).
Dér. de affirmatif; suff. -ment2.
STAT. — Fréq. abs. litt. :52.
BBG. — BÉL. 1957. — LAV. Diffic. 1846.

affirmativement [afiʀmativmɑ̃] adv.
ÉTYM. V. 1460, « fermement »; de affirmatif.
1 (1636). Vieilli. D'une manière affirmative, dogmatique, avec assurance.
2 Par l'affirmative, en disant oui. || Il a répondu affirmativement.
0 Allumerons-nous un feu afin de signaler notre présence sur cette côte ?
C'était là une grave question, et pourtant, quelques pressentiments qu'eût gardés l'ingénieur, elle fut résolue affirmativement.
J. Verne, l'Île mystérieuse, t. II, p. 604.
Didact. || Raisonner affirmativement. || Donner affirmativement une hypothèse, une probabilité.
CONTR. Négativement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • affirmativement — AFFIRMATIVEMENT. adverbe. D une manière affirmative. Parler affirmativement. Il en parle aussi affirmativement que s il l avoit vu …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • affirmativement — Affirmativement. adv. D une maniere affirmative …   Dictionnaire de l'Académie française

  • AFFIRMATIVEMENT — adv. D une manière affirmative. Parler affirmativement. Il en parle aussi affirmativement que s il l avait vu …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • AFFIRMATIVEMENT — adv. D’une manière affirmative. Parler affirmativement. Il en parle aussi affirmativement que s’il l’avait vu …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • affirmativement — (a fir ma ti ve man) adv. D une manière affirmative. •   Nous croyons qu il est ridicule de parler affirmativement et avec chaleur de quoi que ce soit, VAUVENARGUES. Sur les anciens et les mod …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • affirmatif — affirmatif, ive [ afirmatif, iv ] adj. et adv. • XIIIe; bas lat. affirmativus I ♦ Adj. 1 ♦ Qui constitue, exprime une affirmation (1o). Parler d un ton affirmatif. ♢ (Personnes) Qui affirme, est porté à affirmer avec force. « affirmatifs,… …   Encyclopédie Universelle

  • négativement — [ negativmɑ̃ ] adv. • XIVe; de négatif 1 ♦ D une manière négative. Répondre négativement. Réagir négativement. 2 ♦ Avec de l électricité négative. Électron chargé négativement. ⊗ CONTR. Affirmativement. Positivement. ● négativement adverbe De… …   Encyclopédie Universelle

  • Francois Buzot — François Buzot François Buzot Nom de naissance François Nicolas Léonard Buzot Naissance 1er mars …   Wikipédia en Français

  • François Buzot — Nom de naissance François Nicolas Léonard Buzot Naissance 1er mars …   Wikipédia en Français

  • François Nicolas Leonard Buzot — François Buzot François Buzot Nom de naissance François Nicolas Léonard Buzot Naissance 1er mars …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.